à propos

Inéha Costerousse

Body Designer

Personas, costumes, prothèses & accessoires.
Diplômée de l’Ecole Superieure d’Arts et de Design Marseille Meditérranée.

Inéha Costerousse naît à l’âge de 8 ans dans une cabane de tissus fleuris.
Sa voisine la prend pour modèle, Inéha défile et performe habillée de multiples créations pendant plus de 15 ans. Elle est imprégnée par la passion créatrice mais comme il n’y a pas que des elfes, des ogres et des farfadets sur terre, elle étudie la gestion et la comptabilité.
 Elle a son BAC haut la main avec un 19 en maths et un 18 en compta, sans effort.
Dès lors Inéha pense :
« le vêtement, le costume c’est quelque chose que l’on additionne au corps : plus = addition = positif. »
Inéha se lance donc dans le costume pendant 5 ans, elle s’éclate, roule à 220 km/h sur la route de la positive attitude.
Elle crée, réalise, reproduit et accessoirise des costumes, elle acquière des techniques de montage, de coupe à plat, de moulage, de modiste, elle dirige, gère et coordonne des équipes en atelier.
Le tissu en mouvement est son obsession.
Trop gourmande de savoir intellectuel et technique, elle décide d’étudier le design.
 Elle dessine, crée, fabrique – comme tout designer – une table, un tabouret et un luminaire. Pour elle, créer un objet c’est comme penser quelque chose que l’on soustrait au corps.
Un de ses professeur a mis en place un sujet sur les prothèses. Au bout d’un mois, elle explose le projet, le coordonne et le fait exister.
Pour Inéha c’est une évidence : « prothèse = objet + corps = objet incorporé = objet positif. »
Depuis, cette question la fascine et la hante : « comment l’objet façonne t’il notre double ? »
Les objets incorporés de Inéha interrogent ou prolongent l’identité de ceux qui les portent.
Inéha Costerousse inscrit sa pratique dans le domaine du Body Design qu’elle définit comme : « une pratique qui instaure une relation entre l’objet et le corps à travers une représentation de soi intrinsèque à la vie en société. »
Inéha n’est pas prête de quitter sa cabane de tissus fleuris : « le rôle du designer est de provoquer une existence, or seuls les rêves peuvent engendrer la création. »

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer