Tohu bohu

Elle crie la guerre, l’agitation confuse et le tumulte entre le dedans et le dehors. Vernaculaire, rugueuse et contrastée, elle parle au vacarme qui est en nous.